Jésus aux déserts

Publié le par Henri

1 Corinthiens 10:1   ¶ Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer,
2  qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,
3  qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel,
4  et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ.
5  Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert.
6 ¶ Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu.
7  Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.
 
            Nos ancêtres dans la foi sont passé sous la nuée de l’Esprit de Dieu qui les protégeait tant qu’ils restaient sous la nuée. On repense à L’Esprit qui plane sur les eaux en Genèse 1. Il y a un acte de couvaison sous les ailes d’un Dieu attentif au déplacement de son peuple. Ils ont tous été immergés en Moïse qui les amenait à la liberté de culte au vrai Dieu et ce passage de la Mer Rouge était la préfiguration du baptême en Christ.
Le fait que plusieurs périssent, préfigure aussi la nécessité de suivre Dieu dans toutes ses ordonnances, car le baptême par lui-même ne sauve pas ; c’est toujours et dans tous les cas Jésus le Messie qui sauve même s’il a dit :"Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé". Les formalités ne peuvent pas remplacer une adhesion sincère et complète à l’amour de Dieu et de son Royaume.
De nos jours plus que jamais, le peuple s’assied pour manger et boire et forniquer et la similitude de nos villes avec Sodome et Gomorrhe et le triste spectacle annonciateur d’une suite de catastrophes qui au lieu de faire réflèchir, et amener à la repentance,  feront lever le poing encore plus haut, contre un Dieu qui semblera despote et cruel.
Que celui qui se purifie, le fasse encore, tant qu’il est temps.

Une deuxième fois, Jésus se trouve dans un désert.
 ¶ Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.
2  Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
3  Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.
4  Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
5  Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,
6  et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: "Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre."
7  Jésus lui dit: "Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu."
        Jésus prend dans ce désert, la place et l’attitude qu’auraient du avoir les Hébreux qui traversaient le désert. Dans cette position, Jésus est parfaitement homme. De même dans sa réponse au diable quand il répond : « Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.» il lui rappelle son essence.
Nous avons un désert à traverser. L’eau qui coule du Rocher est indispensable à la survie. Sans cette eau, la mort est certaine.Bible---colombe.jpg
Le passage de Jésus dans le désert avant son ministère, nous donne à faire attention à l’interprétation de l’ Ecriture et à la reconnaissance de qui est notre Créateur. C’est toujours d’actualité. Le diable n’use pas de violences pour faire douter de la Parole de Dieu, mais d’un miroir aux alouettes.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 


Publié dans Autour de la Bible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article