L’ ŒUVRE SATANIQUE EN ACTION

Publié le par Henri


     Je suis heureux de vous accueillir à la veille de Roch Achana, le nouvel an juif, 1er Tichri 5772. Je vous ai déjà expliqué qu’à la veille de chaque nouvel an, sommes en train de vivre une dernière ligne droite avant laquelle nous pouvons attendre l’accomplissement de la parole de Dieu pour le départ de l’Eglise de Christ.

  Je me réjouis aussi de ce que que nous sommes tous ici attentistes de ce moment glorieux et solennel, où Yéchouah paraîtra sur les nuées pour venir nous chercher.
                 Il y aura aussi ceux qui resteront pour essayer de subsister pendant la grande tribulation.
Personne n’y échappera.  Mon devoir de sentinelle n’est pas de fabriquer des sermons lénifiants mais d’avertir, encore et toujours, tant que le Seigneur me maintient sur ce poste.

 
Frères et sœurs, l’imminence du départ de l’Eglise, est plus près qu’il ne l’a été. Le temps qui passe nous rapproche toujours du moment choisi par Dieu où il réalise ses projets. C’est donc bien à chaque seconde de notre vie, un temps de décision.

   La question est donc : «Qu’avons-nous fait de la parole de Dieu et comment avons-nous considéré le si grand salut qui nous vient du ciel, par la mort sur la croix du Christ envoyé de Dieu ?»
Les Hébreux,  se firent un veau d’or ne sachant pas vivre sans voir un dieu, comme le font beaucoup de personnes de nos jours qui ne savent pas vivre par la foi. Or nous sommes appelés à vivre par la foi et non par la vue.

          Ceci nous empêche pas de regarder ce qui se passe à l’heure où nous vivons. Et ce que je dis aujourd’hui pourra être lu dans 20 ans si Dieu a prolongé son temps de patience. Cependant beaucoup de marqueurs de la fin d’un temps, nous montrent les avancées de Satan dans le monde et par la même occasion le déroulement de l’Histoire de l’Humanité.
 

Je me suis depuis logtemps ouvertement indigné contre la croyance envers un système œcuménique dirigé par l’église apostate avec à sa tête le catholicisme et quelques églises originellement évangéliques.
   L’idée de l’association mondiale des chrétiens était déjà en train de bouillir dans la marmite quand le pape Jean XXIII, en fit son cheval de bataille, réunissant autour de lui tout rassemblement humain ayant un dieu.
La plupart de ceux qui auraient du garder la Bible comme référence furent des premiers à se réjouir de la turpitude du cocktail spirituel. La base législative du faux prophète décrit dans le livre de l’Apocalypse, venait de recevoir son certificat de baptême.
En dehors de cet assemblage disparate, il reste les  hérétiques qui seront exterminés d’une façon et d’une autre. On reconnaît tout de suite le système de la guerre sainte contre ceux qui empêchent de croire en rond.
   Le chrétien à l’esprit moutonneux derrière son pasteur, suit sans se poser de questions et reste aveugle à l’action des ténèbres sataniques et reste persuadé de opportunité d’atteler ensemble un âne et un bœuf.

                Le faux prophète, vous le savez, est un des dirigeants à venir qui sera allié un certain temps au pouvoir législatif mondial. Je n’ai pas à faire la démonstration de l’échec monétaire et économique de notre société libérale. Il vous suffit d’ouvrir votre téléviseur.
 
       Tous les ingrédients arrivent dans la marmite infernale et l’Homme va recevoir de sa propre part la récolte de ses semences. Les libertés individuelles vont être remplacées par des lois drastiques comme l’obligation de la marque de la bête et d’autres évidemment dont nous n’avons pas le détail. De la part de Dieu une kyrielle de jugements imminents.

                 C’est pourquoi plus que jamais aujourd’hui, ne sachant pas si la prochaine fête des trompettes se verra attribuée de la sonnerie du départ de l’Eglise, je vous appelle, frères et sœurs, à entrer en vous, réellement au fond de vous-même, pour voir quel est le dieu qui  s’y trouve.  Est-ce le Dieu de votre premier amour, ou une représentation dorée ?  Faites-vous plaisir à Dieu et aux hommes ou aux manipulations humaines sans Dieu ?

     Ce n’est pas nous qui changeront le chaos dans lequel le monde s’est plongé. Nous pouvons seulement demander à Dieu de nous changer à nous, de nous remodeler selon ses desseins. Notre objectif n’est pas une guerre matérielle contre Satan, mais une guerre spirituelle qui seule conduit à la vie éternelle.

   Où en sommes-nous ?  Sommes-nous réellement prêts à traverser la vallée de l’ombre de la mort ?

      Je voudrais que nous restions dans le recueillement pendant lequel nous pouvons élever notre voix vers le Seigneur.
 Extrait de la prédication du 25 sep 2011 à 66240 SAINT-ESTEVE       Henri Darnès

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////:



         

 

 



 



Publié dans Prédication

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article