LA SENTINELLE

Publié le par Henri

LA SENTINELLE Par Henri Darnès

Lecture préalable Ezéchiel chapitre 39 de 1 à 20

 

Dans cette séquence, nous voyons quelqu'un placé par le peuple, en charge de surveiller les alentours et de donner l′alerte quand un danger surgit. Sa mission avertir que quelque chose se prépare. La sentinelle est nécessaire pour garder la communauté qui elle, a ses occupations pour gérer le groupe. On ne peut pas tout faire. Ceux qui sont à leurs occupations ne peuvent pas surveiller efficacement et vice versa celui qui surveille ne sera pas attentif s′il est obligé de penser à autre chose. En surveillant, en rendant compte du danger possible et en donnant l′alerte, la sentinelle se dégage des dommages qui peuvent survenir. On ne peut rien lui reprocher. Nous vivons actuellement dans une période dangereuse où la bête et le faux prophète font leur entrée à pas feutrés. La population mondiale est occupée par les affaires du monde tandis qu′en même temps on lui fait miroiter les avantages de l′implantation de la puce électronique ainsi que les bienfaits d′un Nouvel Ordre Mondial, comme étant le nec plus ultra en matière de gestion économique.. Nos chefs de gouvernements s′appliquent à faire passer la pilule. Il sera trop tard pour se rebiffer. Des lois drastiques seront mises en application. Ce sera le temps de la grande tribulation. L′Église de Christ sera triée au début de cette épreuve et sera enlevée par Jésus venu avec ses anges sur les nuées, pour enlever son Épouse. Jésus se donnait le titre de ″ fils de l′homme ″. Il a été aussi la sentinelle par excellence, nous avertissant sans cesse des dangers qui arrivent et qui vont arriver. Il nous a demandé de vaincre contre le mal pour pouvoir entrer dans la gloire avec lui. Il a aussi averti le méchant, celui qui ne l′écoute pas, celui qui se moque de son sacrifice, en lui disant qu′il passera l′éternité là où son ver ne meut point et où le feu ne s′éteint point. Le ver est l′image d′un souci permanent de renier Dieu. Les personnes qui ne veulent pas de Dieu viennent sans cesse au devant des discussions pour dire leur hargne contre ceux qu′ils veulent faire passer pour des simplets. Cette hargne va les suivre dans un enfer où perdurera pour l′éternité la souffrance de la séparation d′avec Dieu ; séparation qu′ils n′avaient cesse de prêcher pendant leur passage sur Terre. Dieu n′oblige personne ; au contraire, il nous aide à abonder dans le sens de nos désirs. Si nous le cherchons, il se laisse trouver. Pour celui qui le nie, il reste caché. Ils sont devenus les vases de la colère de Dieu, malgré que Dieu ait toujours souhaité leur changement de comportement. Dans les églises, nombre de sentinelles ont pris le relais. Bien sur il s′y trouve des apôtres, des pasteurs, des docteurs, des évangélistes ainsi que toute personne qui par l′Esprit de Dieu va apporter l′avertissement à une autre personne que Dieu voudrait sauver. Seules les personnes qui se laissent avertir, vont connaître la façon de faire face au danger. Les sentinelles actuelles répètent les paroles de Jésus ou bien elles dorment dans leur église avec leurs fidèles. C′est qu′il y a des églises qui pensent pouvoir donner l′entrée au Paradis par le seul fait d′être sur leur registre. Or il est bien clair que malgré plus de 50 formes de christianismes, aucune église, aucune dénomination et surtout pas Rome, n′a le pouvoir de délivrer un ticket d′entrée auprès de Dieu. La mienne y compris. Si non, elle serait imprimée sur les Évangiles. Le seul moyen d′être sauvé c′est de connaître Jésus et d′être connu de Lui. Il n′y a pas d′autre moyen. Toute autre proposition que celle énoncée en Jean 3. 16 est nulle, non avenue, satanique à souhait. On trouve donc des églises qui ont des prétentions, mais en réalité aucun pouvoir en matière de salut, si non de l′enseigner correctement à la façon des apôtres. Vous avez remarqué au verset 11 ″ Je suis vivant dit le Seigneur Yavhé, ce que je désire ce n′est pas la mort du méchant, c′est qu′il change de conduite et qu′il vive. ″ J′ai relevé plus haut, le méchant chronique. Il y a aussi le méchant occasionnel dont le croyant peut faire partie s′il baisse la garde, s′il ne fait pas attention aux chemins qui peuvent le dévier. Le Seigneur nous avertit. Il nous est dit plusieurs fois qu′il est entrain de venir. L′arrivée sera une surprise, car ne connaissant pas le jour et l′heure. Certains exégètes pensent que se sera pour la fête des trompettes dont la date est variable avec la lune. D′où l′incapacité pour un homme de savoir surtout à l′époque de Jésus la position de la lune en temps et lieu. Maintenant on sait. On peut dire la lune en question apparaîtra tel mois tel jour à telle heure. Ce n′était pas le cas du temps de Jésus. Bien évidemment en tant que Dieu il savait. Mais il ne s′est jamais servi de sa déité pour se démontrer. Donc en tant que Fils de l′homme, il ne savait pas. Mais aussitôt après vient la mise en garde de la sentinelle : ″ Soyez prêts ″ Les sentinelles se succèdent depuis Jésus, et rien ne se passe. Cette situation d′attente prolongée finit par faire somnoler et carrément dormir. C′est ce que nous montre la parabole des 10 vierges. ,Toutes se sont endormies. Mais seulement sur le peu qui ont la foi, 50 °/° s′en sortiront parce qu′ils auront le plein d′huile. Ce n′est pas tout d′être enthousiaste pour le Royaume de Dieu ; encore faut-il être rempli du Saint-Esprit pour être prêt à toute éventualité. C′est à cette condition que l′on connaît le Seigneur et que l′on est connu de Lui. Quand Jésus arrive-t-il pour chercher les siens, son Epouse-Eglise ? Il faut être un faux témoin pour donner une date. Des signes nous sont donnés. A nous de les interpréter pour voir si on est proche de l′avénement, mais surtout pour voir si nous sommes purifiés par le sang de l′Agneau et si nous sommes vraiment le Temple du Saint-Esprit. Dieu veut nous sauver. Pour cela nous devons être saints et irrépréhensibles. Pour cela nous devons apprendre ou réapprendre à nous humilier au pied de la croix, à y confesser nos péchés et trouver ainsi l′assurance de notre salut. Nous serons alors prêts pour une attente fébrile et joyeuse de son retour. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article