NON-NUCLEAR OR NUCLEAR?

Publié le par Henri

 

  Certaines personnes ont l' idée que de supprimer le nucléaire est formidable. Pour que ce soit possible il faut supprimer les utilisations et revenir un peu en arrière. s'éclairer à la bougie, se chauffer au bois, supprimer la télé, l'éclairage public, ne garder l'usage de l'électricité que pour les hôpitaux.
Par contre si on avait l'idée de faire marcher les automobiles comme des trolleybus, ça permettrait aux producteurs de pétrole de s'en servir pour bains de siège, et de dépolluer l'atmosphère.
C'est un choix. Je suis atterré quand des personnes sont contre tout : les panneaux, solaires, les éoliennes, le nucléaire mais qui malgré tout ne pourraient de passer des quelques kilowatts qu'ils consomment ou font consommer par jour à cause de leur mode de vie.
On peut aussi imaginer la voiture à pédale, faisant tourner un alternateur pour charger la batterie d'accus qui se chargerait aussi dans les descentes. Ceci d'autant plus qu'avec le progrès nous allons vers la suppression des roues aux véhicules pour arriver à zéro accident, le problème de la vitesse ne se pose plus..

                  Depuis la tour de Babel, l'homme exploite la science sans conscience. Aujourd'hui encore nous supportons les méfaits de cette philosophie qui consiste pour l'homme de pouvoir se passer de Dieu.
  La Bible parle deux fois de l'Absynthe. Une fois dans Amos 5. 7 > "Vous changez lez droit en absinthe et vous foutez à terre la justice?"
Le deuxième endroit se trouve en Apocalypse 8. 11 > Apocalypse 8:11  Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères.
 
   Ainsi l'amertume des eaux qui caractérise par ailleurs une fin de course à Mara, nous promet-elle  la prochaine étape à Elim. (Exode 15)
Le chrétien est tourné vers Elim.
 Encore un peu d'attente. Peut-être au prochain Succoth.

 
::::::::::::::::http://www.dailymotion.com/video/xiqfz_l…

 

*********************************************************************************************************************************

://///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////



Publié dans EDITORIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article