Psaume LIII

Publié le par Henri

 

 

Y-a-t-il quelqu′un d′intelligent qui cherche Dieu ?

Telle est la question de David qui juste avant vient de dire : ″L′insensé dit en son cœur, : ″il n′y a point de Dieu. ″

Laissons de côté ceux qui ne veulent pas entendre parler de Dieu. D′après David, la négation de l′existence de Dieu est une preuve de dérangement psychique. Même celui qui nie la Création par Dieu, est tenu de se constituer un dieu qu′il appelle HASARD, MUTATION SPONTANÉE, MILLIARDS D′ANNÉES. Etc...

Le croyant, lui, croit que les lois de la science qui tiennent l′univers en place avec tout ce qu′il contient, procède d′une intelligence. Cette intelligence ils l′attribuent à un être qu′ils ne peuvent définir pour la bonne raison qu′ils se trouveraient au-dessus,de cet Être, c′est-à-dire de Dieu.

Ceci dit certains demanderont lequel choisir entre les vingt de Valenciennes et les mille de Toulouse ou encore celui de la Mecque ou du Panthéon grec.

Le Dieu de David, est le seul qui peut intéresser le chrétien issu des goys ou des disciples issus du judaïsme.

Il n′y a pas d′autre Dieu. Il est le Dieu unique et UN qui se diversifie comme ,bon lui ,semble, depuis la ,création en Parole et en Esprit pour manifester sa volonté. Sa Parole deviendra le Fils dont parle Esaïe et le Saint-Esprit de Dieu remplacera la présence physique de Jésus le Oint, Fils de Dieu.

Notre Dieu n′est donc pas un Dieu quelconque qui se serait contenté de lancer quelques amibes qui se seraient développées sur la Terre. Notre Dieu est celui qui a créé la chaîne alimentaire avant de créer l′homme par amour et dont il attendait une relation aussi d′amour.

L′homme a préféré désobéir et prendre entièrement en main les conséquences du libre arbitre.

Dieu ne sera jamais un despote. Il constatera avec chagrins et regrets la rébellion de l′homme qui en subit jusqu′à nos jours les conséquences.

Quelle que soit la croyance, Dieu observe la corruption de l′homme qui commet des iniquités abominables. Ils ne font pas le bien, ne recherchent pas Dieu, ils sont égarés et pervertis. Et le psalmiste de demander : ″ Ont-ils perdu leur bon sens ? ″ Il ne s′adresse pas à des incroyants, mais à des personnes qui ont connu la communion avec Dieu et même aux conducteurs spirituels qui se nourrissent du troupeau des croyants, au lieu de les faire paître sur une herbe verte et nourrissante, de la conduire près des eaux pour se désaltérer. Sans doute préféraient-ils accabler les croyants de péchés, pour les amener à sacrifier sans arrêt des bêtes dont ils se nourrissaient en se choisissant les meilleures parts. De nos jours c′est en réclamant la dîme et des offrandes même des smicards et des gagne petit que beaucoup s′enrichissent sans vergogne.

En dehors du contexte religieux nous trouvons aussi des castes sans foi ni lois ( si non les leurs) qui se nourrissent du labeur des salariés.

Dieu va faire trembler d′épouvante tout ce monde-là par le fiasco sans précédent du monde de la finance. La Bourse va encore s′effondrer plus que jamais vu, ce qui amènera maintenant à court terme l′implantation de la marque de la bête décrite au chapitre 13 et 14 de l′Apocalypse.

Tout se terminera quand même par la défaite des ennemis ,d′Israël et le rétablissement du peuple de Dieu dans l′allégresse de sa restauration.

Janvier 2011 Hen ri Darnès

Publié dans Autour de la Bible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article