LA MOISSON EST ARRIVEE Amos VIII

Publié le par Henri

Autour de Amos VIII

Le Seigneur montre à Amos un panier de fruits murs.
Dieu sait nous montrer par des moyens à notre portée, pour que nous comprenions clairement, ce qu'il a à nous dire. Ici c'est un panier de fruits murs qui signifie que la récolte est en train de se faire. La moisson est arrivée pour le peuple d' Israël  est-il précisé.
Beaucoup d' Israéliens ont été moissonnés pour les mêmes raisons depuis cette époque il y a 28 siècles. Le prophéties de l' Éternel se réalisent même lorsqu'elles tardent à venir.
..Comme beaucoup d'autres, cette prophétie est  réutilisable. Nous pouvons aussi la rattacher à Zacharie XIV. La colère de l'Eternel reste intacte contre ceux qui ne suivent pas ses ordonnances. Autant Dieu est prêt à pardonner et même à se sacrifier lui-même par sa Parole incarnée, autant il reste intransigeant contre ceux qui résistent à sa parole. Autant pour l'individu que  pour le peuple.
Au verset 11 on lit ″ Voici des jours vont venir dit le Seigneur Dieu, où j' enverrai de la famine dans le pays. Ce ne sera ni la faim demandant du pain ni la soif de l'eau, mais le besoin d'entendre les paroles de l'Eternel.
 Ceci me fait penser à Jésus conversant avec la Samaritaine : ″ Jean 4:10  Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.

     L'essentiel est
1° de savoir quand le temps est venu
2° de savoir notre besoin

     Le temps vient un jour ou l'autre quand le Saint-Esprit de Dieu, titille notre conscience. Alors nous commençons à avoir soif. Nous essayons plusieurs boisons plus ou moins infectes quoique sucrées. Finalement rien n'ayant étanché notre soif, nous tombons épuisés sur l'eau vive de de la Parole de Dieu. C'est alors que Dieu va continuer à délivrer, à nous donner de connaître la voie de l'Esprit, une nouvelle naissance; Dés lors où est notre ancienne vie, le vieil homme explique l'Evangile. Eh bien il n'est plus !Il est cloué à la croix, mort avec Jésus. Puis par le baptême par immersion qui signifie cette mort et la nouvelle vie, pour une vie céleste.
   Notez que Jésus ne ressuscite pas pour revenir  et rester sur Terre, mais qu'il est parti chercher un titre de Roi. A sa place, il nous a envoyé le Saint-Esprit comme un autre lui-même. C'est avec cette personne de l'Eloïm que nous avons affaire en priorité quoique Jésus ait demandé de formuler nos prières en son nom en direction du Père.
  Notre frère compositeur de cantiques Emile Cargol, nous chante souvent  ″  Saint-Esprit de Dieu que j'aime recevoir ta présence.
Quand tout va mal comme quand tout va bien, nous avons la facilité de nous adresser au  Saint-Esprit qui nous raccorde à l'Eloïm.  Ainsi nous sommes pleinement en Dieu comme Jésus la demandé au Père : ″ Qu'ils soient UN avec nous qui sommes UN. Cette partie de l'Evangile est extraordinaire, car elle nous relève par notre esprit à l'égard de Dieu par le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
   Nous devons être attentifs à l'invitation permanente de Dieu  qui se manifeste de plusieurs manière pour nous parler.  Si nous ne le faisons pas nous n'aurons aucune excuse à présenter.
  Dieu est patient avec chacun de nous et nous laisse du temps pour choisir quoique arriver en fin de vie sans avoir choisi est un grand risque. Dieu en effet ne pardonnera pas aux révoltés qui ont rejeté sa Parole.
  Restons donc attentifs à la forte voix comme aux murmures de  l'Esprit de Dieu et ouvrons notre coeur à Jésus notre Rédempteur.

 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////:


Publié dans Prédication

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article